index.html

Pour faire défiler les images, cliquez à gauche ou droite, pour fermer l’image cliquez au centre de celle-ci

Enseignement Militaire Supérieur

EMS, un nom familier pour tous les passionnés d’aviation militaire. En effet durant de nombreuses années, c’est sous cet acronyme que se tenait durant quelques jours, la présentation des matériels aériens, au profit de l’Enseignement Militaire Supérieur.

En ce mois de septembre 2006, la présentation se déroulait sur la Base Aérienne 123 d’Orléans, mais comme le plateau des chasseurs à mettre en l’air était plutôt imposant, ceux-ci étaient délocalisés à une trentaine de kilomètres de là, sur la Base Aérienne 279 de Châteaudun. En effet, cette base n’abritant pas d’unités aériennes de première ligne, elle offre de larges parkings disponibles pour de nombreux visiteurs.

La chasse en force

Ce 20 septembre, c’est l’été indien qui continue, et c’est sous une météo radieuse, que nous sommes accueillis sur la Base Aérienne « Lieutenant Beau »  pour assister aux répétitions de la démonstration qui se tiendra le lendemain. Les parkings sont pleins à craquer, avec pas loin d’une trentaine de machines composées de Mirage 2000C, 2000D, 2000N, Mirage F1CT et autres F1CR. Mais à peine le temps de compter tous ces chasseurs, que rapidement une certaine agitation commence à secouer la base, les mécanos s’affairent autour des avions, les cockpits sont ouverts, les échelles placées afin que les pilotes puissent s’installer aux commandes. Enfin dans un grondement sourd, les premiers moteurs sont lancés, bientôt suivis par ceux d’une vingtaine d’autres avions. En plus du bruit assourdissant, nous sommes rapidement enveloppés d’une délicieuse odeur de kérosène chaud qui remplit l’air !

Les grandes restructurations n’ont pas encore commencé, et l’Armée de l’Air présente encore son plus beau visage, avec une belle diversité de machines mises en œuvre au sein d’un nombre encore conséquent d’escadrons de chasse. C’est ainsi que la BA132 de Colmar met encore en œuvre des F1CT, la BA112  de Reims deux escadrons de F1CR, ou bien l’escadron de chasse stationné à Djibouti s’appelle encore EC 4/11 Vexin et arbore fièrement sur ses Mirage 2000 récemment de retour à Cambrai, le mousquetaire des escadrilles ECR III/561 et ECR IV/561.

Un nouveau venu

Mais en cette fin d’été 2006 les vraies vedettes sont les tous nouveaux Rafale. En effet ceux-ci viennent juste d’être déclarés opérationnels au sein de l’EC 1/7 Provence au cours du mois de juin précédent. Les machines (Rafale B309, B315 et C105) portent encore l’éphémère code en 7-Hx ; quant aux équipages, ils sont scrutés avec attention avec leur nouvel équipement de vol bien différent des autres pilotes.

Pour cette édition 2006 nous avons la chance que des forces aériennes étrangères prennent part à la démonstration. Ainsi aux Mirage 2000, Mirage F1 et autres Rafale, se sont joints des Tornado ECR du JBG32 de la Luftwaffe, des F/A-18 Hornet suisses, des Tornado GR4 de la Royal Air Force des 9 et 14 Squadron de RAF Marham et RAF Lossiemouth, et enfin des F-16 de la Composante Air belge.

Clap de fin

Malheureusement ce rendez-vous fort sympathique pour tous les passionnés,  ne se tiendra plus qu’une année supplémentaire, remplacé ensuite en 2008 par un tout nouveau  PCAT, qui deviendra ensuite un PCATM (Présentation Commune Air Terre Mer). Cette présentation commune disparaissant purement et simplement au tournant des années 2010...