index.html

Pour faire défiler les images, cliquez à gauche ou droite, pour fermer l’image cliquez au centre de celle-ci

Boys from Idaho back in Eifel

Durant les mois de mai et juin 2014, sous l’égide de l’US Army in Europe, s’est tenu l’exercice Combined Resolve II. Cet exercice qui se déroulait dans les zones d’entraînements allemandes de Grafenwoehr et Hohenfels, voyait la participation de 4000 personnels issus de quinze nations différentes. Si pour l’Army, le fait marquant de Combined Resolve fut la mise en œuvre de chars M1A2 Abraham et M2A3 Bradley, pour l’US Air Force in Europe ce fut la venue de A-10 Thunderbolt II de la garde nationale de l’Idaho qui fut l’événement majeur. Ces Hog, après un long périple depuis Boise (Idaho), en empruntant la route sud passant par Lajes aux Açores, se posèrent le vendredi 16 mai en fin de journée à Spangdahlem AB. Une base aérienne de l’USAFE qui entretint une histoire étroite avec le biréacteur de Fairchild.


Des A-10 à Spang’

Les premiers A-10 arrivèrent en 1979 sur les bases anglaises de RAF Bentwaters et RAF Woodbridge. Ils y restèrent une grosse vingtaine d’années jusqu’à ce que la Guerre Froide prenne fin. Rapidement, au début des années 90, une forte déflation des forces de  l’USAFE fut entreprise, et de nombreuses bases aériennes furent fermées dont ces deux bases britanniques. C’est ainsi qu’en 1994 des A-10 furent transférés sur la base aérienne allemande de Spangdahlem, ils y formèrent le 81st FS du 52th FW. Les Thunderbolt II des Panthers promenèrent leurs si caractéristiques silhouettes grises aux quatre coins de l’Europe au cours de nombreux exercices de l’OTAN. Enfin le 18 juin 2013 fut officialisée la dissolution du 81st FS, cet événement marquant la fin de la présence des A-10 en Europe. C’est ainsi que le retour des Hog du 190th FS à Spang’ ne pu passer inaperçu !

Le 190th FS

Le 190th FS est né en octobre 1946 sur le terrain de Gowen Field, tout d’abord équipé de F-51D Mustang. Au fil des années 50 et 60 il vola sur les avions les plus emblématiques de cet âge d’or de l’aviation à réaction, du F-86A Sabre  au F-102A Dagger en passant par les F-94B Starfire, F-89B Scorpion et autres F-86L Sabre Dog. En octobre 1975, il changea d’avion pour passer sur le mythique Phantom II. Lors de cette transformation sa mission changea radicalement, en effet avec la réception de RF-4C, l’historique 190th Fighter Interceptor Squadron devint le 190th Tactical Reconnaissance Squadron…finie la mission d’interception, place à la reconnaissance tactique. En 1983 cette unité devint responsable de la formation de tous les équipages de reconnaissance de l’USAF et de l’ANG. A l’été 1991 l’escadron prit la désignation de Fighter Squadron après avoir perdu ses RF-4C au profit de F-4G Wild Weasel perçus des bases de George AFB et Spangdahlem AB. Enfin en mars 1996, la garde de L’Idaho réceptionna sa monture actuelle, des A-10 reversés par la garde du Massachusetts. Dernièrement, en 2009, ses avions ont été porté au standard A-10C. 1400 personnels font partie du Wing chapeautant l’escadron de chasse.

Au sein du 190th FS qui le compose, environ deux tiers des pilotes sont des « full time driver », le tiers restant, étant composé de pilotes à temps partiels. Ceux-ci ont pour la plupart des emplois dans le civil. C’est ainsi que la garde de l’Idaho possède comme pilotes réservistes, des policiers, des pilotes de ligne, des professeurs, ou bien encore un comptable. Ces pilotes du « week-end » doivent effectuer en moyenne six vols par mois d’une heure et demie environ. Les pilotes de ligne, au sein de leur compagnie aérienne, volent en général trois ou quatre jours consécutifs puis bénéficient d’un nombre de jours de récupération équivalent, aussi les faire voler à Boise durant la semaine n’est pas un problème. En revanche, pour les autres réservistes qui travaillent durant la semaine, cela impose de venir voler lors des week-end.

L’escadron est composé de dix-huit A-10C partagés en trois flights de six avions (bande blanche, rouge ou bleu en haut de la dérive).

L’Idaho ANG traverse l’Atlantique

Pour ce déploiement en Allemagne la garde avait envoyé sept machines et 103 personnels. Pour effectuer cette longue traversée, les A-10 reçurent le soutien de deux KC-10A Extender de Travis AFB.

Ce détachement était conduit par le Colonel Paul Kingsley, chef des opérations aériennes du 124th FW. En Allemagne, celui-ci n’était pas en terre inconnue, puisque durant les années 90 il fut pilote de F-4G Wild Weasel au sein du 480th TFS stationné à Spangdahlem AB. Ce colonel, avec 5850 heures de vol au compteur, a la particularité d’avoir volé sur tous les modèles de Phantom de l’Air Force avant d’être transformé sur A-10.

Durant l’exercice auquel participèrent les pilotes de l’Idaho, ces derniers apprécièrent la qualité des JTAC  européens avec lesquels ils travaillèrent. Les missions étaient calquées sur celles réalisées en Afghanistan comme par exemple la protection de convois. En revanche, ils furent surpris par la congestion du trafic aérien civil au-dessus de cette partie de l’Europe, qui entraîne de nombreuses contraintes de navigation. Ils notèrent aussi la petitesse des ranges sur lesquels ils travaillèrent, en comparaison des leurs en Idaho, comme Sailor Creek Range par exemple.

En Europe, aucune des missions pratiquées par les A-10 n’a nécessité de ravitaillement en vol, les Hog pouvant tenir l’air quasiment deux heures sur leurs seules réserves internes. Malheureusement, la pauvre météo sur l’Europe durant ces deux dernières semaines de mai, força à annuler un grand nombre de missions, les zones de travail n’offrant pas assez de visibilité pour permettre de réaliser correctement les missions.

Plus anecdotique, à l’occasion de ce déploiement, la garde de l’Idaho envoya un A-10 au salon aéronautique de Berlin (ILA 2014), cet avion rencontra un certain succès auprès du public allemand.


La grande base aérienne de Spangdahlem sonnant un peu vide dorénavant avec son unique escadron de F-16, il est à espérer que ses nombreuses installations disponibles puissent attirer plus régulièrement des détachements d’avions de combat venus des Etats-Unis !


Thank you very much to the 52nd FW PAO who made this visit possible. And I would like sincerely to acknowledge, the media team and the people met during this day

Merci à Thierry pour ses images de Hog au soleil